À la question : « Que mangent les Marémongols ? », Monsieur Jacques répondit ceci :



Du touriste. Non, ne vous alarmez pas, le cannibalisme n'a pas cours en Mongolie Maritime. En vérité, je voulais dire que les Marémongols se nourrissent de ce que les touristes ont l'amabilité de leur cuisiner. N'oublions pas que dans ce pays, le touriste est rétribué, ce qui suppose tout de même certaines compensations. Si d'aventure vous souhaitez séjourner à Zûrich, je puis vous recommander quelques auberges espagnoles ou bistrots parisiens de très bonne tenue, et même un restaurant marseillais qui sert une exquise bouillabaisse.


Ceci dit, l'art culinaire marémongol existe bel et bien, et compte d'impérissables chefs-d'oeuvre tels le strakhomar velu en papillote ou la vilipendine à la sauce dynamite. Mais ces splendeurs-là, ce sont exclusivement les touristes qui s'en régalent, tandis que les Marémongols se retiennent difficilement de pouffer en les regardant manger.