Je fais appel ici aux spécialistes des questions de droit, espérant qu'ils voudront bien m'aider à résoudre un délicat problème.


Voici l'affaire. Il y a quelques semaines, j'ai fait la connaissance d'une charmante personne et, à mon grand étonnement, j'ai réussi à la convaincre de poser pour moi. Nous avons convenu d'une première séance de prise de vues dans les vieux quartiers de Zûrich, et nous nous sommes donné rendez-vous à la terrasse d'un café, place du Cheval Fou. Or, au jour et au lieu dits, après avoir attendu pendant plus de deux heures dans la très inconfortable position du poireau déconfit, il a bien fallu que je me rende à l'évidence : mon joli modèle m'avait posé un lapin.


Pour m'épargner le sentiment désagréable de m'être déplacé pour rien avec mon encombrant matériel, j'ai fait ce que vous eussiez peut-être fait à ma place : ni une ni deux, j'ai photographié le lapin.


Ce sont ces clichés qui me posent problème. Je les trouve plus qu'acceptables et désire les envoyer à un magazine de cuniculiculture, en vue d'une éventuelle publication. Mais pour ce faire, dois-je solliciter une autorisation, et le cas échéant, à qui faut-il la demander ? À la propriétaire du lapin ? Au lapin lui-même ? Aux parents du lapin ?


À toutes fins utiles, sachez que la demoiselle est majeure, mais que je ne connais pas l'âge du lapin. Merci par avance pour vos conseils avisés.


Bien cordialement.