Monsieur Jimmy signa :

Quand tu viens de faire "flop", il convient de te boucher les oreilles avant d'entendre l'écho te répondre "flip".
Librement adapté sans son autorisation de "Le Flop, un art moyen", in "Carnets de sagesse marémongols" non publiés de Monsieur Jacques.


Monsieur Jimmy, je viens de prendre connaissance de votre nouvelle signature et, à franchement parler, je suis autant surpris qu'embarrassé. Vous allez pouvoir en juger.


En premier lieu, vous écrivez "librement adapté", alors que la phrase par vous citée reproduit À L'IDENTIQUE celle que je n'ai pas rédigée dans mes "Carnets de sagesse marémongols", un ouvrage que par ailleurs, sauf étourderie, je n'écrirai probablement jamais.


En second lieu, et c'est encore plus troublant, vous prétendez avoir adapté cette phrase sans mon autorisation, pourtant je me souviens très bien de vous l'avoir accordée le jour où vous ne me l'avez pas demandée.


En y réfléchissant, je pense que les choses devraient pouvoir s'arranger. Ne touchez SURTOUT PAS à votre signature, je prends l'affaire en main. Tout d'abord, je vais modifier la phrase dans mon ouvrage. L'intervertion des mots "flop" et "flip" est sans conteste la solution la plus cohérente. Ainsi la phrase n'aura plus aucun sens, ce qui m'épargnera la corvée de l'expliquer à ceux qui ne la comprenaient pas. Ensuite, je vais vous retirer sans ménagement l'autorisation que je vous ai accordée, ce qui devrait suffire à rendre à votre signature toute son authenticité.


Surtout, ne me remerciez pas, car je passerais la soirée à me demander pourquoi vous l'avez fait.