Que mangent les Marémongols ?

À la ques­tion : « Que mangent les Marémongols ? », Monsieur JACQUES répon­dit ceci :

Du tou­riste. Non, ne vous alar­mez pas, le can­ni­ba­lisme n’a pas cours en Mongolie Maritime. En véri­té, je vou­lais dire que les Marémongols se nour­rissent de ce que les tou­ristes ont l’a­ma­bi­li­té de leur cui­si­ner. N’oublions pas que dans ce pays, le tou­riste est rétri­bué, ce qui sup­pose tout de même cer­taines com­pen­sa­tions. Si d’a­ven­ture vous sou­hai­tez séjour­ner à Zûrich, je puis vous recom­man­der quelques auberges espa­gnoles ou bis­trots pari­siens de très bonne tenue, et même un res­tau­rant mar­seillais qui sert une exquise bouilla­baisse.

Ceci dit, l’art culi­naire maré­mon­gol existe bel et bien, et compte d’im­pé­ris­sables chefs-d’oeuvre tels le stra­kho­mar velu en papillote ou la vili­pen­dine à la sauce dyna­mite. Mais ces splendeurs-là, ce sont exclu­si­ve­ment les tou­ristes qui s’en régalent, tan­dis que les Marémongols se retiennent dif­fi­ci­le­ment de pouf­fer en les regar­dant man­ger.

Monsieur JACQUES